11.01.2008

Les livres lus par CATHERINE - lectrice vorace

Voici le bilan et les critiques des livres lus par CATHERINE depuis le 1er janvier 2008. 39 livres, soit 14295 pages.


Daniel Mermet, Ugly Ohmondieumondieumondieu ! , Points, 153 p. Si vous souhaitez maigrir, lisez ce court roman, de quoi se couper l'appétit pour un bon moment... l'histoire tordue d'un fils handicapé psychopathe et de ses parents névrosés, le tout narré par la soeur du monstre...

Agatha Christie, Dix petits nègres, Le club des Masques, 222 p. J'aime bien relire ce roman...ça me rappelle le collège...

Nancy Huston, Lignes de faille, Actes Sud, 481 p.

Georges Simenon, La maison du canal, Le livre de poche, 190 p.

Elizabeth George, Une patience d'ange, Pocket, 752 p. Alors là, franchement, c'est un peu lourd ! La psychologie à deux balles, merci !

Ken Follett, Les Piliers de la Terre, Le livre de poche, 1050 p.

Maxime Chattam, La théorie Gaïa, 416 p.

Maud Tabachnik, L'étoile du temple, Viviane Hamy, 319 p.

Harlan Coben, Juste un regard, 394 p.

Henning Mankell, Profondeurs, 344 p.

Armistead Maupin, Michael Tolliver est vivant,L'Olivier 295 p. Et oui ! Michael Tolliver est vivant ! Ceux qui ont suivi les chroniques de San Francisco du même auteur le connaissent bien... Donc, il nous revient, quelques années plus tard, un peu vieilli, la cinquantaine, et la nostalgie l'envahit, et nous avec !

Francis Scott Fitzgerald, Gatsby le Magnifique, 155 p.

Thomas Harris, Hannibal, Albin Michel, 492p. ça a l'air plutôt bon la cervelle d'être humain... même s'il n'y a pas grand-chose dedans...hihi... âmes sensibles s'abstenir, c'est un peu gore ce roman !

Ake Edwardson, Un cri si lointain, Lattès, 520 p. C'est sympa comme polar ! Après "Danse avec l'ange", les charmes d'une enquête dans un pays scandinave... Auprès d'un jeune commissaire séduisant et désabusé...

Douglas Kennedy, Les charmes discrets de la vie conjugale, Belfond, 526 p.

Pierre Desproges, Manuel de savoir-vivre à l'usage des rustres et des malpolis, Points, 151 p.
Mon idole !

Jean-Louis Fournier, Le pense-bêtes de saint François d' Assise, Le livre de poche, 151 p.
Si vous voulez savoir comment cuisiner une baleine, il faut lire cet ouvrage ! Avant tout, pour cuisiner une baleine, il faut laisser mamie faire ! Car vous en avez fait assez, et assez c'est assez !

Douglas Kennedy, Les désarrois de Ned Allen, Pocket, 529 p.

Geoff Nicholson, Comment j'ai raté mes vacances,10/18, 235 p.
Un roman complètement déjanté ! Le "héros" (à peu près normal d'apparence) part en camping avec sa femme et ses deux enfants (qui ont l'air un peu "allumés")... tout ça pour se ressourcer... Les vacances se transforment très vite en un cauchemar invraisemblable ! Très drôle !

Douglas Kennedy, L'homme qui voulait vivre sa vie, Pocket, 497 p.
La vie de Ben Bradford, avocat brillant qui rêvait d'être photographe, bascule le jour où il tue dans un accès de rage, l'amant de sa femme, un photographe raté. Il disparaît alors, en usurpant l'identité de sa victime. Mais son passé le rattrape...Très bon !

Primo Levi, Si c'est un homme, Pocket, 214 p.
Le célèbre récit autobiographique d'un italien déporté à Auschwitz. Primo Lévi raconte sans haine et simplement les humiliations, et la perte de dignité infligées aux juifs dans ces camps de la mort. Un témoignage essentiel.

Pierre Desproges, Des femmes qui tombent, 155p.
Un de mes livres de chevet... je l'ai lu, relu, et relu encore... et je viens de le relire... Desproges est un auteur rare.. dont le seul roman est un machin très drôle ! C'est bien simple, je le lis quasiment une fois par an depuis qu'il existe... depuis 20 ans ! Je ne résume pas...A DECOUVRIR (pour ceux qui ne connaissent pas encore).

Alina Reyès, Le boucher, 90 p.
Il y a des livres que l'on lit et relit...Le boucher en fait partie... Comme l'an dernier, je me répète, mais il s'agit de ces livres que l'on ne lit que d'une main... Voilà...

Philip Roth, Un homme, Gallimard, 153 p.
J'aime de plus en plus cet auteur... ici, il nous livre la déchéance d'un homme, la sienne ? La vie qui périclite, la santé qui décline... la sexualité qui disparait... le destin de tous les hommes ... Un très beau récit...

Marie-Ange Guillaume, La dernière nuit, 94 p.
Un recueil de nouvelles très agréable à lire, des tranches de vie toutes simples, entre rire, sourire, nostalgie, mélancolie... très bon.

Ian Rankin, Une dernière chance pour Rebus, 524 p.
Encore une enquête de l'inspecteur Rebus.. dont je suis fan... il boit de la bière et du whisky ... donc il ne peut pas être mauvais ! J'aime ... à découvrir, pour ceux qui ne connaissent pas.

Jean Hatzfeld, Une saison de mâchettes, Seuil, 315 p.
Jean Hatzfeld a rencontré des tueurs Hutus emprisonnés, après le génocide des Tutsis au Rwanda. Il nous livre ici les confessions, témoignages de ces hommes ordinaires, devenus tueurs car le contexte le voulait... Ces témoignages sont froids, abrupts, et laissent chez moi une vague nausée... ces hommes pensent à leur prochaine "réinsertion" dans leur village, et comptent sur le pardon des proches des victimes... L'auteur ne les juge pas, moi non plus, l'on s'interroge juste sur le comment du pourquoi. Comment un génocide peut-il advenir ? Comment des hommes éduqués ou non peuvent-ils se mettre à tuer leurs voisins ? Troublant...

Agota Kristof, Le grand cahier, Points, 168p, La preuve, Points, 187p. Le troisième mensonge, Points,163 p.
La fameuse trilogie de Agota Kristof, que je découvre... Deux frères jumeaux sont placés en temps de guerre chez leur grand-mère à la campagne. Ils survivent tant bien que mal, violents, pervers, mauvais, débrouillards... Puis ils grandissent, se perdent, se retrouvent, ou pas... C'est toujours ambigu, troublant, où est la réalité ? où est la fiction chez ces deux personnages ? Un récit magnifique et troublant.

Jean-Christophe Grangé, Le serment des limbes, Albin Michel, 652 p.
C'est un peu tiré par les cheveux... j'avais bien aimé ses précédents romans, mais là... merci... Un flic catholique pratiquant se lance à la poursuite de tueur(s) satanistes... pff... des illuminés des deux côtés... A éviter...

Douglas kennedy, Cul-de-sac, Gallimard, 261 p.
Ca y est, je l'ai lu moi aussi ! Très bon ! Le monde bascule pour notre "héros" quand il se retrouve dans le trou du cul du monde ! C'est angoissant, c'est prenant... ça donne envie de manger du "rou" !

Eric-Emmanuel Schmitt, La part de l'autre, Albin Michel, 492 p.
Que se serait-il passé si Adolph Hitler avait été reçu aux Beaux-Arts à Vienne ? Un roman qui nous livre deux vies parallèles, celle d'Adolph Hitler, le futur dictateur que l'on connait, et l'homme qu'il aurait pu être si... Un passage que j'ai aimé, Hitler ému devant le tombeau de Napoléon : "Un petit Corse et un petit Autrichien ! Curieux ! Les grands hommes des grands pays naissent toujours petits dans leurs petites annexes (...) " Ca me rappelle quelqu'un, pas vous ?

Muriel Barbery, L'élégance du hérisson, Gallimard, 356 p.
Une gardienne d'immeuble ordinaire. Elle se fait passer pour une gardienne d'immeuble ordinaire bête et méchante, ce qu'elle n'est pas (elle est une femme douée de raison, et d'intelligence). Elle s'intéresse à l'art, à la littérature, à la culture en général.. sans le dire... mais un voisin, japonais la repère... s'ensuit une histoire d'amitié (ou plus si affinités ?). Parallèlement à cela, la vie d'une pré-adolescente (dans le même immeuble), supra-intelligente aussi, que le monde dégoûte, et qui préfère se donner la mort plutôt que vivre la vie de ses parents... (j'abrège un peu mais bon...) Très bon !

Stieg Larsson, La reine dans le palais des courants d'air, Actes Sud, 711 p.
Il s'agit du dernier volume de la trilogie Millenium, de cet auteur trop tôt disparu. Qu'en dire ? Sinon que j'ai rarement lu quelque chose d'aussi prenant ! A lire à tout prix !

Gilles Leroy, Alabama song, Mercure de France, 188 p.
Un roman sur Zelda Fitzgerald, l'épouse du célèbre Francis Scott Fitzgerald, auteur du non moins célèbre "Gatsby le magnifique". Un roman certes agréable, et qui a eu le prix Goncourt 2007, donc respect ! Je n'en aurais pas fait un prix Goncourt, mais en même temps je ne connais pas leurs critères de sélection ! Mais c'est bien quand même !

Daniel Pennac, Chagrin d'école, Gallimard, 305 p.
J'aime bien cet auteur, et depuis longtemps... Ici, il nous livre ses souvenirs malheureux d'ancien cancre. Vu par son oeil neuf de professeur. Et contrairement à l'idée reçue, les cancres d'hier ne sont pas ceux qui se vantent, aujourd'hui, de l'avoir été jadis ! Etre cancre est une souffrance selon Pennac... une souffrance qu'il nous dévoile ici... et c'est très instructif...

Anne Perry, Meurtres à Cardington Crescent, 10/18, 382 p.
Je suis moins sensible qu'avant aux charmes d'Anne Perry, mais ça vaut toujours la peine d'essayer ses romans, enquêtes se passant en Angleterre, sous la reine Victoria. Si on en a lu d'autres, ben c'est un peu répétitif...

LITTERATURE JEUNESSE

John Boyne, Le garçon en pyjama rayé, Folio Junior, 203 p.
L'histoire d'une rencontre entre deux garçons, l'un du bon côté de la barrière, l'autre du mauvais... un dénouement inattendu... je n'en dis pas plus... Sauf que c'est assez tragique... A consommer pas avant douze ans... Mais un livre que je recommande, même aux adultes !

J.K Rowling, Harry Potter et les reliques de la mort, 810 p.
Le dernier tome de Harry Potter (paraît-il). Comme Sandrine, j'aime bien...

5 commentaires:

La confrérie des 10 001 pages a dit…

Nous voici donc au coude-à-coude! ;-) Bonne lecture!...

La confrérie des 10 001 pages a dit…

Catherine,
Je t'envoie tes 2 livres tant désirés cette semaine.
Promis !
Et encore félicitations pour ta victoire à la Lance Armstrong de l'an dernier...
Bruno

Sandrine a dit…

Catherine ! Je reviens à la confrérie, pas le temps avant. Qu'est ce que tu fous ? Y'a Daniel qu'est devant !!! Allez, un peu de nerfs bon sang !

Sandrine

Sandrine a dit…

Au fait, t'as aimé le dernier Harry Potter ? Qu'est ce que tu en as pensé ?

Bises

La confrérie des 10 001 pages a dit…

Salut Catherine !

Dis-donc, à ce que je vois, tu es bien goulue. C'est bien bien ! Je vais m'enquiller le 3ème tome de Millénium. Vraiment bien. J'ai vu que tu l'as lu.
Allez, bisous et bonnes lectures !

Sandrine